• Vidéos
  • Blog
  • Livre d'or
  • Contact
Les accessoires utiles lors d'un massage naturiste

 

Qu’on se le dise, le massage naturiste ne se pratique n’importe où ni n’importe comment ! Rappelez-vous que le but ultime, c’est la détente profonde, la relaxation, voire l’extase élevée à un degré spirituel. Pour mener sa mission à bien une masseuse naturiste doit donc créer une atmosphère propice au lâcher prise, au respect mutuel, à la confiance . D’abord, on choisit le lieu avec attention. Puis, on crée le cadre, on décore et on ajoute les touches finales…

 

 

Où pratiquer un massage érotique ?

La toute première qualité d’une salle de massage, c’est son isolation phonique. Dans l’absolu, peu importe où se situe le salon d’un point de vue géographique. Ce qui compte, c’est le silence, le calme, la quiétude qui y résident. L’un des objets du massage est justement un voyage onirique. Le moindre bruit extérieur peut venir polluer l’atmosphère du salon, de la cellule, de la chambre ou de l’alcôve où ne doivent pourtant régner que luxe, calme et volupté. Le silence est un luxe. Poursuivons sur cette voie. Authentique, légèrement luxueux, aéré mais intime, le salon doit pouvoir accueillir avec un minimum de classe et de prestance, mais une atmosphère détendue, complice, et qui laisse déjà exprimer la sensualité de la séance qui va suivre.

Le décor d’un salon de massage érotique

Chaque salon, chaque institut de massage naturiste, chaque masseuse même dispose de son propre style. Mais toutes et tous ont un point commun ; l’atmosphère décrite un peu plus haut. Il n’existe pas de règles à proprement parler pour décorer un centre de massage naturiste, ou une chambre de réception d’une masseuse nue. C’est l’énergie placée dans le lieu qui fait la différence, la sincérité de l’intention. Si vous sentez un univers un peu glauque vous envahir à l’approche ou à l’entrée d’un salon, vous avez encore le temps de faire demi-tour. Le feeling est une chose importante…

Les accessoires utiles

Une fois le cadre posé, l’atmosphère installée, il reste à régler quelques petits détails. Une musique relaxante tapisse les murs, à un volume suffisamment bas pour ne pas perturber la concentration de la masseuse et suffisamment élevé pour couvrir tous les micros-bruits inévitables mais qui peuvent fixer l’attention et donc distraire le massé. Au sol, le massé s’allonge nu sur un futon, c’est l’idéal. Mais il peut préférer une table de massage, ou un lit au matelas très ferme. Quelques parfums circulent librement dans la pièce. Ils ont le même rôle que la musique, vous inviter à quitter vos pensées du moment pour lâcher prise. Quelques bougies diffusent une lumière intime et la confiance s’installe. La masseuse nue s’approche de vous et pose délicatement ses mains expertes enduites d’huile de massage sur votre peau et commence ses mouvements délicats. Voilà pour les accessoires de base, indispensables.

Viennent ensuite d’autres accessoires, utiles au massage, selon le type de massage ;

  • La plume d’autruche, agréable en certaines circonstances et sur certaines zones ;
  • Les pierres chaudes ou froides, pour stimuler la peau ;
  • Un accessoire de massage en bois, le cas échéant ;
  • Des bougies de massage ;
  • Des petits sacs d’herbes chaudes ;

Et tout autre petit accessoire que vous pourrez juger utile, enrichissant votre expérience ou satisfaisant votre curiosité. Pour les cordes, les menottes et les fouets, sachez tout de même qu’ils ne font pas partie de la panoplie de la masseuse nue. Là, c’est un autre type de salon, avec une autre décoration…